Le nombre de fumeurs a baissé en France : les conséquences sur le marché du tabac

Le nombre de fumeurs dans l’hexagone diminue d’année en année. On peut donc conclure que les efforts du gouvernement pour réduire le taux de tabagisme dans l’hexagone sont couronnés de succès. Cependant, face à cette baisse du nombre de fumeurs, beaucoup de répercussions économiques vont se faire sentir. Et ce sont surtout les buralistes ainsi que les propriétaires de bureaux de tabac qui sont les principales victimes. La baisse du nombre de fumeurs entraine systématiquement un recul des ventes de la cigarette. Une situation qui conduit à de nombreuses fermetures de point de vente. Heureusement, face à cette baisse, il reste tout de même possible de les compenser les pertes engendrées face à ce recul. Dans cet article, découvrez comment se manifeste le recul des ventes de la cigarette traditionnelle, les conséquences ainsi que les solutions.

Baisse du nombre de fumeurs : le constat

Ces trois dernières années, le marché du tabac n’a jamais été aussi chamboulé. Face aux différentes mesures prises par le gouvernement, le nombre de fumeurs dans l’hexagone n’a jamais été aussi bas. Mais ce recul a contribué à l’émancipation d’une nouvelle industrie qui fait son grand retour. Il s’agit de l’industrie de la cigarette électronique. Aujourd’hui, de plus en plus de fumeurs tronquent la cigarette classique pour passer à la vape. Depuis sa commercialisation en Franc au début des années 2010, il y a eu pas moins de 700.000 fumeurs qui ont été convertis à la cigarette électronique. Et plusieurs facteurs contribuent à ce nombre croissant de fumeurs qui passe à la e-cigarette. Mais le principal argument avancé reste le danger du tabac qui impute toujours autant de morts dans l’hexagone. De ce fait, plusieurs commerces se tournent vers les grossistes de cigarette électronique. Un produit réputé pour être 95% plus sain que la cigarette classique. De plus, on peut aujourd’hui acheter du matériel de vape auprès d’un grand fournisseur comme ADNS qui possède un large choix de produits au grand plaisir des buralistes et commerçants de tabac.

            Près de 1,6 million de fumeurs en moins en France cette année

Depuis près de plus d’une dizaine d’années, le tabagisme dans l’hexagone s’est stabilisé. On a même pu enregistrer une hausse chez les femmes depuis ce temps. Mais à l’heure actuelle, le nombre de fumeurs est en chute libre. Selon les chiffres du baromètre de Santé publique France, environ 1,6 million de personnes sont parvenues à arrêter de fumer dans l’hexagone. Et si on analyse le principal profil de fumeur dans l’hexagone, ce sont généralement les personnes situées entre 18 et 75 ans et qui fument quotidiennement. Cependant, les deux millions en moins de fumeurs qui ont abandonné la clope ont la plupart changé leur consommation par la e-cigarette. En effet, il est possible de nos jours de répliquer le goût et la sensation de la cigarette classique avec l’aide d’une cigarette électronique performante. Ce type de matériel est disponible auprès d’un grossiste de cigarette électronique. Il s’agit de matériel à la fois abordable et simple à utiliser qui peut les aider dans leur sevrage tabagique.

            La moyenne de consommation des Français

Selon les statistiques, un Français consommerait en moyenne 13,3% de cigarettes par jour. Et parmi les fumeurs, presque 20% sont des personnes qui ont suivis des études supérieures. De ce fait, on peut conclure que fumer n’est pas une question de classe sociale. Cependant, les études ont démontré qu’environ 43,5% des sans-emplois ont davantage tendance à fumer une e-cigarette. Mais avec le marché de la cigarette électronique en plein essor, la proportion de vapoteurs grandit également. Aujourd’hui, les vapoteurs quotidiens représentent 3% des fumeurs. Tandis que 41% d’entre eux avouent vapoter et fumer en même temps.

Les conséquences de la baisse du nombre de fumeurs

Comme nous venons de le dire au début de l’article, le nombre de fumeurs qui baisse signifie un recul des ventes de la cigarette classique. Cette situation a conduit de nombreux bureaux de tabac à mettre la clé sous la porte. De ce fait, pour éviter d’en arriver là, les buralistes n’ont d’autres choix que de diversifier leur activité afin de pouvoir continuer leur commerce. Ces derniers peuvent donc se tourner vers les grossistes de cigarette électronique pour s’approvisionner en matériel de vape. Auprès d’un professionnel de la vape qui peut fournit les meilleurs matériaux en matière de cigarette électronique et d’e-liquides comme ADNS, un bureau de tabac sera en mesure de continuer ses activités.

Les principales causes du recul des ventes de la e-cigarette

Si le nombre de fumeurs dans l’hexagone s’est vu autant réduit, ce n’est pas sans raison. Il s’agit du plan du gouvernement visant à réduire de moitié le nombre de fumeurs dans l’hexagone d’ici 2025. Et avec plusieurs milliers de personnes qui changent leur consommation chaque année, cette mesure prise par le gouvernement semble bien marcher. On notera surtout ces deux mesures qui ont eu beaucoup d’impact sur le marché de la cigarette classique.

            La hausse du prix du tabac

Si la cigarette traditionnelle est moins consommée, c’est parce qu’elle coûte aujourd’hui très cher. A la place, les fumeurs préfèrent la cigarette électronique qui est beaucoup plus économique que son homologue traditionnel. De plus, c’est une situation qui est profitable aux commerçants de cigarette électronique. Ces derniers peuvent se rapprocher d’un grossiste de cigarette électronique pour s’approvisionner des meilleurs matériels de vape qui pourront aider les fumeurs à réduire leur consommation. Ainsi, la hausse du prix du tabac ne constituera plus un frein majeur aux adeptes de la cigarette.

            Des restrictions plus sévères

Mais si les fumeurs commencent à changer de consommation, c’est aussi en raison des nombreuses restrictions imposées par le gouvernement. La vapoteuse est moins limitée en matière d’utilisation contrairement à la cigarette classique. Avec une e-cigarette, il reste possible de vapoter dans les lieux publics. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les matériels de vape compacts ont beaucoup de succès auprès des fumeurs. Ces derniers peuvent les transporter facilement partout où ils veulent. Ce qui fait de ce type de matériel un produit intéressant à proposer pour une boutique d’e-cigarette. Il s’agit d’une vapoteuse est disponible auprès d’un fournisseur qui peut évoluer selon les demandes de leur clientèle à l’instar d’ADNS.

Passer au commerce de la vape, pourquoi faire confiance à ADNS grossiste ?

Vous l’avez compris. Difficile de faire l’impasse sur un bon fournisseur lorsqu’on parle de commerce de cigarette électronique. Il s’agit du gadget qui peut remplacer la cigarette classique, tant chez les fumeurs que chez les buralistes. Pour vous approvisionner en matériels de vape, vous pouvez faire confiance à ADNS grossiste de cigarette électronique comme le font plus de 4500 boutiques qui font confiance à l’entreprise. Ainsi, le nombre de fumeurs qui diminue n’affectera plus votre commerce.

bienvenat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page